Copy

NUMERO 1 - JANVIER/FEVRIER 2019

LA LETTRE D'INFORMATION

Sommaire
 
  • Succès de l’éradication de la Fourmi à grosse tête sur Lord Howe Island (Australie)
  • Situation des invasions biologiques et de leur gestion en Afrique du Sud
  • Programme LIFE RAPID : un séminaire franco-anglais (novembre 2018)
  • Retour sur la journée d’échanges transfrontaliers sur les plantes exotiques envahissantes
  • Prix du Génie Ecologique concernant la gestion des EEE : des gestionnaires bretons récompensés
  • Publication d’une brochure sur les obligations liées au règlement européen
  • La Crassule de Helms : investigations nécessaires !
  • Retour sur la journée d’échanges thématique "Communiquer et sensibiliser les communes aux EEE" 
  • Espèces exotiques envahissantes en région Grand Est : une première journée technique d'échanges
  • Brèves de Sologne : La jussie progresse toujours en Sologne - L’ONCFS et l’URCIAP s’associent pour former aux EEE les propriétaires et gestionnaires d’étangs en Sologne 
  • Analyse prospective des risques d'introduction de nouvelles espèces invasives en Irlande
  • GDR et CDR : un tremplin pour créer des liens entre recherche et gestion ? 
  • Zoom sur… 3 projets de recherche sur les EEE
  • Premier signalement de Cherax destructor en milieu naturel en France (Bretagne)
  • Herbe à Alligator : une nouvelle station découverte en Camargue et poursuite des interventions de gestion dans le Vaucluse et le Sud-Ouest
  • Arrivée du Crabe bleu dans le Parc naturel marin du Golfe du Lion

Actualités du Centre de ressources

En lien avec le lancement du Centre de ressources de décembre dernier, notre site internet a fait l’objet d’une importante refonte. De nouvelles rubriques présentant le Centre de ressources, son historique, ses objectifs et sa gouvernance sont maintenant disponibles. Les enjeux des invasions biologiques y sont détaillés sur plusieurs pages dédiées et une page « questions fréquentes » sera prochainement mise en ligne. Près d'une centaine de retours d’expérience de gestion restent accessibles sur les pages dédiées, ainsi que la base d’informations sur plus de 380 espèces, qui s’étoffe progressivement avec l'introduction  de nouvelles espèces des milieux marins et terrestres. La documentation a été réorganisée en rubriques plus claires et simplifiées.
 
La version anglaise du site internet est en cours de construction et sera bientôt disponible. 
 
Enfin, la lettre d’information bimestrielle fait peau neuve : nous vous laissons dès à présent découvrir le nouveau format proposé !
 
Toute l’équipe du Centre de ressources reste attentive aux suggestions que vous pourrez nous faire parvenir sur ces nouveautés : n’hésitez pas à nous contacter pour nous en faire part !

Actualités internationales

Succès de l’éradication de la Fourmi à grosse tête sur Lord Howe Island (Australie)

La Fourmi à grosse tête, Pheidole megacephala, originaire d’Afrique, est considérée comme l’une des 100 espèces les plus envahissantes du monde. Malgré sa petite taille, sa particularité à former des super-colonies et son agressivité en font une menace pour les communautés indigènes d’invertébrés des zones où elle a été introduite, y compris pour les autres espèces de fourmis. Observée sur l’île Lord Howe (Nouvelle-Galles du Sud) depuis le début des années 1990, l'espèce n’a été formellement identifiée qu’en 2003. Dès lors, des opérations d’éradication ont été engagées. Elles semblent avoir porté leurs fruits puisqu’en novembre 2018, deux ans après la destruction du dernier nid, l’espèce a été officiellement déclarée éradiquée de l’île.
 
Situation des invasions biologiques et de leur gestion en Afrique du Sud (2017)

Cet ouvrage de près de 400 pages présente un bilan de la situation des invasions biologiques et de leur gestion à l'échelle de l'Afrique du Sud. Portant sur les impacts socioéconomiques en milieux naturels de ces invasions, il s'agit d'une première évaluation indépendante ayant pour objectif de contribuer à l’élaboration de politiques et de mesures de contrôle appropriées.  
 

Actualités européennes

Programme LIFE RAPID : un séminaire franco-anglais (novembre 2018)

 
À l’initiative de l’APHA (Animal and Plant Health Agency) de Grande-Bretagne et avec l’appui organisationnel de l’Agence régionale de la Biodiversité en Île-de-France, un séminaire de travail organisé à Paris le 13 novembre 2018 a regroupé une quinzaine de participants.
 
Retour sur la journée d’échanges transfrontaliers sur les plantes exotiques envahissantes
 
Identifiée comme un enjeu majeur sur le bassin transfrontalier de la Sambre, la problématique des plantes exotiques envahissantes a été explorée le 26 septembre 2018 au cours d’une journée d’échanges organisée à Maubeuge dans le cadre du projet Interreg TVBuONAIR. A travers le programme de visites de sites et d’interventions proposés, les 35 participants, issus principalement de collectivités locales françaises et wallonnes, ont pu échanger sur les avancées en matière de gestion des plantes invasives. Plus spécifiquement, les quatre espèces considérées comme les plus préoccupantes sur le territoire de la Sambre transfrontalière (renouées du Japon, balsamines de l’Himalaya, Berce du Caucase et Hydrocotyle fausse-renoncule) ont été abordées sous l’angle de « success stories ».
 

Actualités nationales

Prix du Génie Écologique concernant la gestion des EEE : des gestionnaires bretons récompensés

Parmi les six catégories récompensées lors de la remise de la deuxième édition des prix du Génie écologique, à Paris le 5 novembre, se trouvait celle intitulée "Lutte contre les espèces envahissantes".Organisée par l’Association fédérative des acteurs de l’Ingénierie et du génie écologiques (A-IGEco), le Centre de ressources génie écologique de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et la Direction de l’Eau de la Biodiversité (DEB) du Ministère de la Transition écologique et solidaire, cette journée consacrée au "génie écologique au service de la reconquête de la biodiversité" a été l'occasion de nombreux échanges illustrant les plus-values écologiques des opérations récompensées.
 
Publication d'une brochure sur les obligations liées au règlement européen

L’Agence française pour la biodiversité (AFB), le Ministère de la transition écologique et solidaire (MTES) et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) publient une borchure présentant les obligations des particuliers, associations et collectivités relatives à la mise en oeuvre du règlement européen sur les EEE. Ce document rappelle les textes de loi en vigueur et présente les 26 espèces animales et 23 espèces végétales réglementées en métropole. Il indique au public concerné les dispositions à prendre en cas de détention d’une espèce réglementées.

Télécharger le document
La Crassule de Helms : investigations nécessaires!
 
Voici un an était mise en ligne une synthèse détaillée sur cette espèce, en apparence insignifiante par la très petite taille de ses feuilles mais aux capacités tout à fait surprenantes de colonisation en gazons monospécifiques de très nombreux types de biotopes aquatiques et humides.
Afin de compléter et actualiser la répartition de l’espèce et les interventions de gestion la concernant, le Centre de ressources EEE et les Conservatoires botaniques nationaux appellent aux contributions.
 

Actualités territoriales

Retour sur la journée d’échanges thématique « Communiquer et sensibiliser les communes aux EEE »
 
La prévention des invasions biologiques doit inclure une sensibilisation de l’ensemble des acteurs concernés par cette problématique. Elle repose sur une communication structurée, identifiant les cibles, les enjeux, les messages à délivrer et les outils pour y parvenir. Sensibiliser les communes aux risques liés aux invasions biologiques représente un enjeu important de communication. Les atteindre, et en particulier leurs élus, reste cependant difficile. Afin d’engager les réflexions sur cette problématique, la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels (FCEN) a organisé une journée d’échanges thématique le 18 octobre 2018 à Orléans.
 
Espèces exotiques envahissantes en région Grand Est : première journée technique d'échanges

A l'initiative de la DREAL, la Région Grand Est, l'AERM et l'AFB, et avec l’appui de l'ONCFS, du CEREMA et des 3 Conservatoires botaniques du Grand Est, cette journée technique intitulée "Comment aborder collectivement la problématique des espèces exotiques envahissantes dans la région Grand Est ?" a rassemblé une centaine de participants (services de l’Etats, collectivités, associations, entreprises) dans les locaux de l'Agence de l'eau Rhin-Meuse le 27 novembre 2018.
 
Brèves de Sologne
La jussie progresse toujours en Sologne

La présence de jussie est observée depuis plusieurs années au cœur de la Sologne des étangs, reconnue pour son patrimoine naturel d’intérêt européen par la désignation d’une Zone de protection spéciale (ZPS) pour les oiseaux (réseau Natura 2000). Sa prolifération y semblait restreinte mais l’observation récente de colonisations dans de nouveaux étangs peut faire craindre un développement futur plus important.
 
L'ONCFS et l'URCIAP s'associent pour former les propriétaires et gestionnaires d'étangs en Sologne

Les caractéristiques de l’écosystème étang le rendent particulièrement sensible aux risques d’invasions biologiques et à leurs conséquences sur la biodiversité et les usages. Si les professionnels de l’environnement disposent aujourd’hui de multiples dispositifs facilitant la diffusion des connaissances sur les espèces exotiques envahissantes, cela est moins le cas des propriétaires et gestionnaires d’étangs privés, pour lesquels ces dispositifs sont méconnus ou inadaptés, et qui peuvent se retrouver démunis. Pour leur apporter une réponse, l’ONCFS et l’URCIAP ont organisé une première journée de formation le 21 juin 2018.
 

Aperçus méthodologiques

Analyse prospective des risques d'introduction de nouvelles espèces exotiques envahissantes en Irlande
 
Réalisée en 2017, une analyse prospective des espèces exotiques envahissantes présentant les risques d'arrivée les plus importants en Irlande a permis d'établir deux listes hiérarchisées, un Top 10 et un Top 40, pouvant aider à y améliorer les politiques de gestion de ces espèces. Cet article résume le processus d’établissement de ces listes, qui a fait appel à de nombreux experts au cours de différents ateliers.
 

Le dossier : la recherche sur les invasions biologiques en France

GDR et CDR : un tremplin pour créer des liens entre recherche et gestion
 
Un des objectifs du Centre de ressources sur les EEE est de créer et d’entretenir une interface fonctionnelle entre gestion des EEE et recherche, pour utiliser aussi efficacement que possible les acquis de la recherche en les transposant vers les gestionnaires. La création de liens réguliers et durables entre ces deux communautés, engagée depuis plus de 10 ans par le GT IBMA (devenu le réseau d’expertise scientifique et technique du Centre de ressources (REST EEE)), est  maintenant renforcée au sein de ce nouveau dispositif. Il s’agissait en effet d’une action de long terme présentant une évolution lente, qui reposait en partie sur les accords et participations d’un certains nombres de chercheurs membres du REST EEE. Mais il se trouve heureusement des moments privilégiés où il devient possible d'accélérer la dynamique en cours et d'ouvrir des échanges plus larges et plus directs. La journée de colloque du Groupement de recherche  (GDR) « Invasions biologiques », organisée le 22 octobre 2018, en est un bel exemple.
 
Zoom sur... 3 projets de recherche sur les EEE
 
Outre la présentation du GT IBMA (à présent Centre de ressources), une vingtaine de communications portant sur des sujets de recherche très divers ont été présentées durant le colloque du GDR Invasions biologiques. Nous présentons dans cet article sur focus sur 3 projets :
- Estimer le coût économique global des espèces exotiques envahissantes ;
- Etude des modifications des communautés végétales et des communautés de faune du sol introduites par la présence d'un plamier invasif aux îles Fidji ;
- Le projet FELICS : controverses et négociations autour des méthodes de gestion des chats harets dans les espaces naturels protégés.
 
Consulter l'article
 
A surveiller de près
Premier signalement de Cherax destructor en milieu naturel en France (Bretagne)
 
L'écrevisse Cherax destructor vient d’être découverte en Bretagne sur un très petit fleuve côtier du Finistère-Nord, par un technicien de rivière et un agent de l’Agence française pour la Biodiversité. La détermination a été confirmée par l’analyse des données moléculaires par l’Université de Poitiers. Il s’agit du premier signalement en France de la « yabbie » (de son nom australien, son pays d’origine) en milieu naturel. Cet article fait le point sur cette découverte, l’écologie de l’espèce et ses impacts potentiels.
 
Herbe à alligator : une nouvelle station découverte en Camargue et poursuite des interventions de gestion dans le Vaucluse et le Sud-Ouest
 
L’Herbe à Alligator, Alternanthera philoxeroides, est une plante amphibie, vivace à stolons, originaire d'Amérique du Sud. Inscrite sur la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union Européenne, sa dynamique semble se renforcer en France depuis quelques années, où elle semblait jusqu’alors se cantonner le long de la Garonne. Sa découverte dans le Vaucluse en 2013 ainsi que sur un nouveau site sur les berges de la Garonne en 2014, nous avait amenés à rester particulièrement vigilants sur le développement de cette espèce. En janvier 2019, le CBN Méditerranéen nous a informés de la découverte d’une nouvelle station de 450 m² en Camargue (Bouches-du-Rhône). En parallèle, l’espèce continue sa progression sur la Garonne, sur des sites suivis par la Réserve Naturelle de la Frayère d’Alose (Lot-et-Garonne).
Cet article fait le point sur la situation de l’espèce dans ces deux régions biogéographiques et invite à transmettre toute nouvelle observation aux conservatoires botaniques nationaux.
 
Consulter l'article
Arrivée du Crabe bleu dans le Parc naturel marin du Golfe du Lion
 
Le crabe Callinectes sapidus, originaire des côtes atlantiques américaines, a été observé sur les côtes de l’est de la Méditerranée à partir des années 1950. Introduit probablement par l’intermédiaire du trafic maritime (eaux de ballast et biofouling), son aire de répartition s’est depuis étendue vers l’ouest. Après une première observation en 2017, plusieurs pêcheurs professionnels ont confirmé sa présence dans le Parc naturel marin du Golfe du Lion en 2018. Le Parc naturel lance un appel à observations pour recueillir des signalements de l’espèce afin de préciser sa répartition et envisager des mesures pour limiter son expansion.
EEE et culture
Elvis et la salade de raisin d'Amérique...

I'm gonna tell you a little story so you'll understand what I'm talkin' about
Down there we have a plant that grows out in the woods, and the fields
And it looks somethin' like a turnip green
Everybody calls it polk salad
Now that's polk salad
Used to know a girl lived down there and she'd go out in the evenings and
Pick her a mess of it
Carry it home and cook it for supper
Because that's about all they had to eat
But they did all right 


Ecrite en 1968 par Tony John White et reprise par Elvis Presley, la chanson "Polk salad Annie" fait référence à la consommation de Raisin d'Amérique (Phytolacca americana) par les populations rurales pauvres du Sud des Etats-Unis. Introduite en Europe et en Asie, sa présence en abondance peut entraîner localement une forte diminution de la richesse floristique. Si les jeunes feuilles semblent pouvoir être consommées cuites, la plante et ses baies sont toxiques, et les intoxications étaient fréquentes en Amérique du Nord au XIXe siècle.
 
Polk Salad Annie - Elvis Presley live à Las Vegas (1970)
Agenda
Retrouvez tous les évènements sur le site du Centre de ressources EEE.
 
Si vous organisez un évènement sur les EEE (journée d'échange, formation, réunion de groupes de territoriaux) : faites-le nous savoir, afin que nous puissions l'indiquer dans notre agenda.
Documentation
Réalisation et conception : Doriane Blottière, Comité français de l'UICN.
Rédaction : Doriane Blottière et Emmanuelle Sarat, Comité français de l'UICN, Alain Dutartre, expert indépendant.
 
Ont contribué à la rédaction de ce numéro :
Arnaud Albert (AFB), Anne Atlan (Université de Rennes 2), Aurélien Caillon (CBNSA), Matthieu Chauvat (Université de Rouen), Marc Collas (AFB), Cyril Cottaz (CBN Med), Christophe Diagne (Université Paris-Sud), Pierre Ehret (MAAF), Estelle Forey (Université de Rouen), Guillaume Fried (ANSES), Philppe Goulletquer (Ifremer), Frédérique Grandjean (Université de Poitiers), Juliette Kordek (RN de la Frayère d'Alose), David Monnier (AFB), Nicolas Poulet (AFB), Sylvain Richier (ONCFS), Sylvie Varray (FCEN), Thibault Vigneron (AFB).
Conformément à la loi RGPD mise en application à compter du 25 mai 2018, vous disposez d'un droit d'accès de rectification, d'effacement et d'opposition aux informations personnelles vous concernant, que vous pouvez exercer auprès de doriane.blottiere@uicn.fr
 
Si vous ne souhaitez plus recevoir d'informations de notre part par email, vous pouvez vous désinscrire ici.






This email was sent to <<Adresse de messagerie éléctronique>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
UICN France · 259-261 rue de Paris · Montreuil 93100 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp