🎉 Deux fois plutĂŽt qu’une͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ 

Dollars et cents
17 septembre 2022

 
✹

Rien.

Absolument rien. VoilĂ  ce que Pier-Luc, un fidĂšle lecteur de Dollars et cents, a payĂ© pour ses trois derniĂšres paires de bottes de marque Merrell. MĂȘme chose pour son manteau North Face, son sac Herschel, son Ă©tui de protection pour cellulaire OtterBox et bien d’autres produits encore. 

Son astuce pour obtenir tous ces objets gratuitement est simple comme bonjour. Je l’ai moi-mĂȘme utilisĂ©e pour mettre la main sur une nouvelle pompe de puisard Ă  0 $ — je sais, c’est moins sexy qu’un manteau d’hiver ou des bottes de randonnĂ©e, mais ça vaut quand mĂȘme 250 $. 

Merci pour ton truc, Pier-Luc ! Et si vous aussi avez une technique infaillible pour Ă©conomiser Ă  faire partager, Ă©crivez-moi. Mon courriel est tout en bas.

Marc-André Sabourin, chef du bureau affaires et économie

Encore plus de produits gratuits !

Pier-Luc n’est pas le seul Ă  avoir un truc pour obtenir des articles gratis. Mon collĂšgue Karl Rettino-Parazelli n’a pas dĂ©boursĂ© un sou pour peinturer la chambre de son bĂ©bĂ© Ă  venir. Tout le matĂ©riel nĂ©cessaire lui a Ă©tĂ© fourni sans frais par une entreprise qui ne dĂ©sirait qu’une chose en retour : son opinion sur les produits. Voici comment utiliser cette astuce, qui fonctionne pour bien plus que des pinceaux ! đŸ‘¶ 🎁 👹‍🎹 

ComplĂštement zinzin

Et si vous vous demandez pourquoi des entreprises font de tels cadeaux, voici, en rappel, l’article de ma collĂšgue Catherine DubĂ© qui explique comment les as du marketing se servent du prix de 0 $ pour tromper notre cerveau afin de faire payer davantage
 đŸ˜”â€đŸ’« đŸ§  đŸ’ž

Qu’est-ce qu’on mange ?

Au dĂ©but du mois, je vous mettais au dĂ©fi de libĂ©rer la valeur financiĂšre (et nutritive) des ingrĂ©dients abandonnĂ©s dans vos placards grĂące Ă  un menu touski digne d’un chef. Chez nous, cet exercice a divisĂ© par deux la facture d’épicerie pour une semaine — et le riz frit a fait le bonheur des enfants. Vous, qu’avez-vous mangĂ© et Ă©conomisĂ© ? 🍛 đŸ›’ đŸ§Ÿ

 
 
Vos Ă©conomies

🏠 Trois cent cinquante gros dollars. C’est la jolie somme Ă©conomisĂ©e par Marie-Ève, une lectrice de Dollars et cents, qui a suivi nos conseils afin d’obtenir le meilleur prix pour son assurance habitation. Elle s’attend Ă  ce que le rabais total soit encore plus substantiel lorsqu’elle transfĂ©rera son assurance auto chez le mĂȘme assureur. À suivre !

Les conseils de Dollars et cents vous ont fait Ă©conomiser ? Dites-le-moi !

 
La dépense inutile
Comme une odeur de livre

💾💾💾
Vous ĂȘtes un rat de bibliothĂšque chez qui rien ne suscite autant d’émotions que l’odeur lĂ©gĂšrement poussiĂ©reuse d’un roman qui n’a pas Ă©tĂ© ouvert depuis longtemps ? Le parfum Paperback est LA fragrance qu’il vous faut !

Son fabricant, l’entreprise amĂ©ricaine Demeter, affirme ĂȘtre parvenu Ă  recrĂ©er « l’effluve de moisissure du vieux papier Â», le tout camouflĂ© avec une touche de violette et de pot-pourri. RĂ©sultat : il suffit d’une goutte pour avoir l’impression de visiter « votre librairie d’occasion favorite Â».

Mais le vĂ©ritable motif d’achat, si on se fie aux nombreux commentaires en ligne, est qu’il s’agit du parfum portĂ© par Gerard Way, le tĂ©nĂ©breux chanteur du groupe rock My Chemical Romance.

Prix : 40 $ US pour un flacon de 100 ml

 
Pour avoir plus d’argent dans vos poches

🏖 Un condo de rĂȘve Ă  temps partiel

✍ LĂ©guer son hĂ©ritage Ă  des organismes de charitĂ©

📞 Deux (bons) cellulaires Ă  moins de 500 $

PriĂšre d’envoyer livres odorants, Ă©mojis et commentaires Ă  Marc-AndrĂ© Sabourin | marc-andre.sabourin@lactualite.com