+ devenir son propre boss 👩‍💼͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ ͏‌ 

Dollars et cents
26 novembre 2022

 
💅

« Bzzzzzz. »

Ça, c’est le son qu’émet le séchoir du salon de manucure jouet « tout-en-un », un cadeau reçu par ma fille à Noël l’an dernier. Quand je l’entends, ça signifie que je trouverai des paillettes partout dans la salle de jeu. Voilà pourquoi j’ai peur de ce qu’il y aura sous le sapin cette année.

J’ai beau demander à mes parents et beaux-parents de se limiter à un seul jouet par enfant, pas trop gros, sans bruit, sans batteries et — nouveauté cette année — sans paillettes, rien n’y fait. Les cadeaux sont si nombreux qu’on peine parfois à tous les rapporter dans la voiture à la fin des vacances…

Pire, plusieurs de ces jouets ne servent qu’une fois ou deux avant d’accumuler la poussière dans ma petite maison déjà trop pleine. Un gaspillage économique et écologique qui, pour moi, brise la magie des Fêtes.

Il existe pourtant une solution toute simple pour que les grands-parents puissent gâter leurs petits-enfants avec des jouets illimités, presque gratuitement, tout en mettant un frein à la surconsommation — et aux paillettes. Voici comment faire.

Message à ma mère : merci de lire ce texte et, surtout, de le partager avec papa.

Marc-André Sabourin, chef du bureau affaires et économie

Une ristourne avec ça ?

Parlant de Noël… Si vous prévoyez magasiner vos cadeaux en ligne, jetez un œil à cette astuce de Karl Rettino-Parazelli. Elle permet de toucher une remise en argent allant jusqu’à 30 % de la valeur de vos achats ! 👩‍💻 🎁 🤑

C’est moi l’boss

Devenir pigiste ou consultant vous intéresse ? Avec la pénurie de main-d’œuvre, c’est le moment ou jamais de tenter votre chance, affirme mon collègue (et travailleur autonome depuis 35 ans) Jean-Benoît Nadeau. Être son propre patron comporte une foule d’avantages, explique-t-il, à commencer par le droit de dire non. 👨‍💼 🏠 🙅🏽‍♀️ 

 
 
Vos économies

🥖 Les échanges de nourriture, Johanne connaît bien. Cette fidèle lectrice de Dollars et cents utilise depuis longtemps ses restes de pain pour faire du pouding, qu’elle partage avec des personnes de son entourage contre des légumes de leur jardin ou encore du « pain fait maison ». Les restes de ce dernier, j’imagine, finissent aussi dans un dessert. Rien ne se perd, rien ne se crée…

Vous connaissez une astuce infaillible pour économiser ? Dites-le-moi !

 
La dépense inutile
Croquettes extrêmes

💸💸💸
Patienter des mois avant d’obtenir une table dans un restaurant réputé ne vous fait pas peur ? Attendre pendant des années que vos grands crus atteignent leur maturité est une source de bonheur ? Les Croquettes extrêmes de la boucherie Asahiya, au Japon, sont faites pour vous !

La liste d’attente pour mettre la main sur une boîte cinq Croquettes extrêmes est de 32 ans. Oui, oui, 32 ans. Elles sont fabriquées avec du bœuf de Kobe, l’une des viandes les plus réputées au monde, et avec des pommes de terre cultivées avec du fumier de bœuf de Kobe, patates dont les tiges servent de nourriture audit bœuf de Kobe. Tout est dans tout. 

Avis aux personnes pressées : la boucherie vend également des croquettes de bœuf de Kobe de catégorie « Selection4 » — j’ignore ce que ça signifie —, pour lesquelles l’attente n’est que de quatre ans.

Prix : 2 700 yens (25,59 $)

 
Pour avoir plus d’argent dans vos poches

🐶 Assurer ses animaux : ça vaut la peine ?

📱 Trouvez le meilleur forfait cellulaire

🚗 Faites de l’argent grâce à votre voiture

Prière d’envoyer astuces pour ramasser les paillettes incrustées dans le plancher, émojis et commentaires à Marc-André Sabourin | marc-andre.sabourin@lactualite.com