Copy

La Lettre d'information du 4 rue du Vieux Temple, lieu de travail partagé et d'activités culturelles


 

Pendant les travaux, l'incendie continue. Ou alors c'est l'inverse.

La Lettre du Médiastère continue son inexorable travail d'information – interne et externe –  malgré l'océan trouble d'indifférence qui caractérise son lectorat.

Audience, nous vous aimons. On voudrait bien que vous continuiez à parler de cette Lettre à vos voisins, à votre famille, à votre député. Peut-être même à votre crush secret. Ne relâchez pas vos efforts, car vos clics sont une fête.

On vous souhaite une bonne lecture.

ATELIER EN LIGNE


7 étapes pour un projet entrepreunarial

 

Auriane, résidente du Médiastère, vous propose cet atelier en ligne mercredi 28 avril avec son partenaire Altitude Conseil.


« Par quelles étapes passer pour développer un projet qui ait du sens et s'offrir l'indépendance dont on rêve ? Vous y trouverez des pistes pour se poser les bonnes questions : Comment donner un sens nouveau à sa carrière ? Comment mettre ses valeurs au coeur de ses choix ? Quelles étapes pour relever un nouveau challenge en créant ou développant son propre business ? »
 


« Vous repartirez avec une vision claire et atypique des étapes à franchir, le rythme et le temps à consacrer au projet en fonction de votre stade d'avancement et les moyens à activer et mobiliser pour structurer votre chemin et sécuriser cette phase de transition personnelle et changement d'identité professionnelle. »

Outre ce webinar, on retrouve d'ailleurs Auriane pour une interview plus bas.
 

INTERNET


Baptiste a un nouveau site web

 
Baptiste Caron écrit des comédies et des contes, dans des univers fantastiques ou réalistes.

On peut maintenant découvrir son travail sur https://baptistecaron.fr/




Nous avons rencontré Baptiste au Médiastère pour lui parler de son nouveau site web.

Q: Bonjour Baptiste ! Es-tu content de ton nouveau site web ?

BAPTISTE « Je suis très content de mon nouveau site web. » 

Q: Merci Baptiste pour cet entretien.

👉 Voir le site web
ATELIER EN LIGNE

Chasse au trésor coopératif : les règles du JE
 

Human IC vous propose un atelier en intelligence collective, en ligne.

« Human IC vous proposent une aventure exploratoire sur l’émergence des conditions favorables à l’intelligence collective… mais aussi sur le risque de les perdre, de les oublier, de les laisser tomber.
Comment créer et cultiver un climat de confiance et de sécurité dans les organisations ? »


 



Rencontre avec 

Auriane Marsan

Fondatrice de Jimini
https://avecjimini.fr/

 



Q: Bonjour Auriane ! Quelle est l'idée derrière Jimini, ta propre entreprise ?

AURIANE « Il n'y avait pas d'idées à la base, je donnais des coups de mains à des copains entrepreneurs et ça s'est fait naturellement. 

Avec le recul de 2 années d'activité, j'ai développé une vision pour Jimini.
Etant entrepreneur on est hors-cadre. C'est formidable car cela apporte une liberté inconditionnelle, mais pour être durable dans le temps, c'est essentiel de fixer son propre cadre. Un cadre dans lequel, en tant qu'entrepreneur je suis nourri par mon activité : autant financièrement que dans mon épanouissement professionnel. Cela paraît simple mais c'est un réel challenge pour les entrepreneurs. Il s'agit de trouver en permanence le bon équilibre entre : est-ce que je réponds à un vrai besoin et pour lesquels mes clients sont prêts à payer ? Est-ce que je me sens stimulé par mon projet et en phase avec la raison pour laquelle j'avais décidé d'entreprendre au démarrage ? (C'est un travail d'équilibriste.) J'aide les entrepreneurs à fixer leur propre cadre. »


Q: Au fil des années, tu as accompagné plus d'une cinquantaine d'entrepreneurs. Qu'as-tu appris ?

AURIANE « Qu'il n'y a pas un seul mode d'entrepreneuriat, par exemple qu'il n'y a pas 10 clés pour réussir quoi qu'il arrive.

Il faut faire très attention aux injonctions.

En démarrage d'un projet, les entrepreneurs que je côtoie sont beaucoup dans le rêve, la liberté. Cela nous donne une fougue et un optimisme formidable pour démarrer beaucoup d'actions. Puis, il y a aussi des phases de doutes, où l'on voit beaucoup les obstacles, et où l'on a tendance à rester figé. Cela arrive souvent dans les périodes incertaines, comme les crises.

Dans ces moments-là, il faut se rappeler des raisons pour lesquelles on a entrepris en premier lieu : comme une piqûre de rappel de temps en temps.

Aussi, c'est en se mettant en mouvement que l'on fait avancer son projet, que ça débouche sur des réussites ou des échecs.

Mon job c'est d'aider à sortir de la ligne des doutes et à revenir sur la ligne de l'action. »



Q: Est-il nécessaire de se faire accompagner pour entreprendre ?

AURIANE « Non. Ce qui est nécessaire, c'est d'être bien entouré. 
La première question que l'on pose aux salariés qui se projettent dans un projet entrepreneurial, c'est le soutien de leur entourage. Il ne faut surtout pas négliger (quand on sort d'un emploi salarié par exemple) que l'entrepreneuriat est un gros manque de repère. J'invite chaque entrepreneur à construire ses propres repères : un lieu de travail, des objectifs fixés dans le temps, une personne extérieure à qui rendre des comptes. Cela peut passer par de l'accompagnement : cela rend le cheminement plus simple et plus humain. »

 

Q: Est-il plus difficile d'élaborer la stratégie de sa propre entreprise que celle des autres ?

AURIANE « Oui, beaucoup plus difficile. *rires*  »

Notre Facebook
Notre Twitter
Website


Si vous ne vouliez pas véritablement recevoir ces emails, vous pouvez vous désinscrire avec ce lien. Nous vous prions d'accepter toutes nos excuses pour le dérangement.

 unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp