➡ Encore trois numĂ©ros offerts, pensez Ă  vous abonner â¬…
09 décembre 2020 /// L'actu de la profession

La rhétorique
autour du sapin


Tristan Garcia est un excellent Ă©crivain. Dans un de ses recueils de nouvelles, baptisĂ© 7, il dĂ©crit un monde dans lequel les communautĂ©s ont fait physiquement sĂ©cession, dans des bulles. Center parks poussĂ© Ă  l'extrĂŞme.

La tentation du repli. Une rĂ©cente Ă©tude de la Fondation Jean Jaurès pointe la bonne forme de l'irrationalitĂ© en ces temps de Covid : sorcellerie, parasciences, astrologie, etc. Autant de bulles mentales.

Le temps d'un rĂ©veillon. Alors, quand autour du sapin, vous discuterez avec une cousine homĂ©opathe ou un vieil oncle tĂ©lĂ©kinĂ©siste des vaccins contre la Covid prenez une grande inspiration et pensez Ă  l'effet Drunning Kruger.

Keep calm & science hard,
Laurent de TheMetaNews

A partir d'ici 6 mn de lecture prĂ©prandiale.

Suspendus Ă  l'Europe


La titularisation assurée en cas d'obtention d'un financement européen ? Inria le propose à ses post docs. Ca mérite quelques explications.
Après la green card, la blue card ?
De quoi parle-t-on ? L'Institut de recherche a lancĂ© un dispositif pour les postdocs, salariĂ©s ou non de l'Inria, visant Ă  amĂ©liorer leurs chances de dĂ©crocher l'ERC starting grant, un financement europĂ©en, prestigieux, sĂ©lectif (moins d'une chance sur six d'en dĂ©crocher un) et rĂ©munĂ©rateur. Les candidats retenus dans le dispositif se verront offrir un poste d'une durĂ©e de trois ans et un accompagnement personnalisĂ© pour constituer leur dossier Ă  l'ERC et le dĂ©poser jusqu'Ă  deux fois.

Dix candidatures, trois postes. InitiĂ© dĂ©but novembre et prĂ©sentĂ© aux reprĂ©sentants des chercheurs dans la foulĂ©e, le dispositif devait ĂŞtre bouclĂ© au 10 dĂ©cembre ; il suscite des remous en interne, notamment parce qu'il conditionne la pĂ©rennisation du poste des candidats Ă  l'obtention de ce fameux ERC. Rappelons qu'une fois obtenu, la grant de l'ERC est aux mains du chercheur qui l'a gagnĂ©e. Trois postes sont concernĂ©s au sein de l'Institut, une dizaine de candidatures aurait Ă©tĂ© rĂ©coltĂ©es.

Calendrier serrĂ©. Un chercheur proche du dossier tĂ©moigne des inquiĂ©tudes au sein des reprĂ©sentants du personnel pour cette disposition qui concerne des personnels prĂ©caires : « PrĂ©parer une ERC est un gros travail qui ne se valorise pas en cas de refus (...) nous demandons l’arrĂŞt du dispositif pour cette annĂ©e et qu’il y ait une discussion. L’Inria veut plus d’ERC : nous aurions pu proposer d’autres stratĂ©gies pour ce faire. » 

Un ballon-sonde. InterrogĂ©, Jean-FrĂ©dĂ©ric Gerbeau, directeur gĂ©nĂ©ral dĂ©lĂ©guĂ© Ă  la science de l'Inria, nous livre son analyse : « MĂŞme si elle a ratĂ© l’ERC, la personne pourra naturellement prĂ©senter des concours de recrutement. Cela ne la pĂ©nalisera en aucune manière (...) Les postes qui seront attribuĂ©s par ce biais existaient dĂ©jĂ  (...) Le sujet n'est pas de faire de cette voie une norme pour nos recrutements permanents, cela n'aurait pas de sens. » 

 Question de contexte  LimitĂ©e Ă  l'Inria — Ă  moins qu'elle n'inspire d'autres Ă©tablissements —, cette disposition a une valeur symbolique plus forte que sa portĂ©e rĂ©elle mais intervient dans un contexte politique marquĂ© par les dĂ©bats autour des chaires de professeur junior. L'Inria avait par ailleurs lancĂ© il y a quelques mois les ISPF.
 
Une réaction ? Laissez-nous un message vocal
 Des infos en peu de mots  FrĂ©dĂ©rique Vidal vous a Ă©crit il y a quelques jours pour expliquer les bienfaits de la loi de programmation de la recherche, actuellement analysĂ©e par le Conseil constitutionnel. Une mobilisation anti LPR aura lieu demain /////////// Les sĂ©nateurs tentent de rĂ©soudre la situation « kafkaĂŻenne » des cinq chercheurs CNRS dĂ©titularisĂ©s rĂ©cemment en leur votant un budget de 275 000 euros, mais pas sĂ»r que leur amendement puisse tout rĂ©soudre //////////
Emmanuel Macron coupe le cordon du Val-de-Grâce
Le projet de campus numérique est officiellement lancé sur la friche de l'ancien hôpital militaire.
Le 04 décembre, à l'Institut Imagine
 
Le gratin de la recherche Ă©tait rĂ©uni Ă  l'institut Imagine. Le 04 dĂ©cembre dernier, le PrĂ©sident, ainsi que deux de ses ministres, FrĂ©dĂ©rique Vidal et Olivier VĂ©ran accompagnĂ©s de nombreux prĂ©sidents d'universitĂ© et PDG d'instituts, ont poussĂ© les portes de l'hĂ´pital Necker pour porter le Â« ParisantĂ© campus » sur les fonds baptismaux.

Penser immobilier. Vu l'ampleur du projet et le nombre des partenaires (Inserm, PSL, Inria, AP-HP, CNRS, UniversitĂ© de Paris, Health Data Hub...), il passera par une phase de prĂ©figuration  Ă  la « mi 2021 », la superficie du site devant Ă  terme se monter Ă  75000 m2. 


La France a un Plan. DĂ´tĂ© de 400 millions de budget, ce « ParisantĂ© campus Â» sera le fleuron d'un Ă©cosystème de la santĂ© numĂ©rique, avec l'installation dès l'annĂ©e prochaine de start-up, rejointes Ă  l'horizon 2025 ou 2026 par des Ă©quipes de recherche des partenaires prĂ©citĂ©s.
Un nouveau venu sans nom

La sĂ©quence prĂ©sidentielle autour du Val-de-Grâce cachait une autre annonce : son entourage ainsi que le ministère de la Recherche ont ainsi Ă©voquĂ© la crĂ©ation d'une nouvelle agence, dont ni le nom ni le budget n'ont Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©s. Cette nouvelle structure serait le produit de la fusion de l'Agence de recherche sur le sida et les hĂ©patites virales — cĂ´tĂ© financement — et de Reacting, le consortium montĂ© ad hoc pour lutter contre la Covid en mars dernier. Yazdan Yazdanpanah, tout rĂ©cemment aurĂ©olĂ© d'un prix Inserm, y jouera certainement un rĂ´le central.
 Le Journal officiel au pas de charge  Deux donations ont Ă©tĂ© autorisĂ©es pour l'Institut de France, celles de Nicolas Waleski et Le Prince Karim Aga Khan (si vous ne savez qui c'est, renseignez-vous ici//////// 
 Ils actualisent leur CV  StĂ©phane Braconnier a Ă©tĂ© Ă©lu prĂ©sident de l'universitĂ© Paris 2 PanthĂ©on Assas //////// Arnaud Giocometti a Ă©tĂ© Ă©lu prĂ©sident de l'UniversitĂ© de Tours /////// Anne FraĂŻsse a Ă©tĂ© Ă©lue prĂ©sidente de l'UniversitĂ© de Montpellier 3 //////// FrĂ©dĂ©ric Fleury a Ă©tĂ© Ă©lu prĂ©sident de l'UniversitĂ© Lyon I Claude Bernard //////// Mohammed Benlahsen a Ă©tĂ© rĂ©Ă©lu prĂ©sident de l'UniversitĂ© de Picardie //////// El Mouhoub Mouhoud a Ă©tĂ© Ă©lu prĂ©sident de l'UniversitĂ© Paris Dauphine PSL //////// Abdellatif Miraoui est nommĂ© directeur de l'Institut national des sciences appliquĂ©es de Rennes, pour un mandat de cinq ans //////// Camille Galap est nommĂ© membre titulaire du conseil d'administration de l'UniversitĂ© Gustave Eiffel //////// Diana Fernandez est nommĂ©e membre du conseil scientifique du Cirad //////// Colin Thomas est nommĂ© membre titulaire du conseil d'administration de l'Inrae ainsi que de nombreuses autres personnalitĂ©s au conseil scientifique ////////

Et pour finir

—
Rions un peu avec la physique de base. MĂŞme si on n'y comprend pas grand chose, la tĂŞte de Rowan Atkinson se passe d'explication.

Copyright © 2020 TheMetaNews, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp