Copy
View this email in your browser

Visite de Lilian Thuram en Corse, les 16, 17 et 18 avril 2019

Dans le cadre des objectifs poursuivis par sa Fondation, le champion du monde de football, Lilian THURAM est allé à la rencontre des collégiens et des lycéens de l’académie de Corse : 

  • le mardi 16 avril 2019 au lycée agricole de Sartène ;
  • le mercredi 17 avril 2019 au collège de Propriano ;
  • le jeudi 18 avril 2019 au lycée Laetitia Bonaparte.


Ces rencontres, financées par la Délégation interministérielle de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti LGBT, ont été organisées à l’initiative de l’association AltaLeghe. Les échanges ont été passionnants et fructueux, sans langue de bois. Ils ont permis aux participants d’engager une réflexion forte autour du principe de tolérance, du vivre-ensemble et du respect d’autrui. 

Lilian Thuram : "Pendant des siècles les hommes ont construit l’infériorité des femmes"

L'ensemble des élèves est désormais convié à restituer ce travail sous la forme de leur choix. Les élèves du collège Padule à Ajaccio ont montré l'exemple lors de la préparation à cette rencontre en créant leur propre abécédaire. S'ils le souhaitent, cette restitution pourra être présentée lors du festival AltaLeghje/ lire le monde, du 19 au 21 juillet à Altagène. 

L'abécédaire pour la tolérace et l'égalité 

Lors d'un point-presse organisé à l'issu de rencontres avec des collégiens et lycéens, Lilian Thuram a d'abord demandé qu'ils lui racontent des blagues racistes afin de pouvoir les analyser ensemble. "J'ai été étonné que la plupart des blagues" racontées soient "sur les arabes", a-t-il déclaré à l'AFP. 

"Je trouve qu'il y a un mépris énorme. Je ne connais pas l'histoire corse, mais je pense qu'il faut questionner l'histoire corse pour comprendre", a-t-il ajouté, estimant qu'en général, "les gens n'ont pas conscience de la profondeur historique du racisme". 

"On ne se rend pas compte comment, à travers les blagues, on banalise le racisme, on l'entretient comme si c'était quelque chose de normal", a-t-il également estimé. 

Appelant à ce que les élèves "s'interrogent, se questionnent" notamment sur les "injustices" et les "hiérarchies" construites entre les sexes, les couleurs de peau ou les religions, il a également livré sa recette du succès : "si vous voulez réussir, ce qui fait la différence très souvent, c'est la capacité à se concentrer". 

Lilian Thuram refait le monde devant les collégiens

Quelques messages adressés aux élèves par Lilian Thuram
 
  • Le racisme c’est de la violence pure
 
  • Ne vous laissez jamais mépriser, ne méprisez personne. Apprenez à vous aimer.
 
  • Le système économique dans lequel nous vivons ne respecte rien
 
  • Accumuler des choses pour se sentir important cautionne le système hyperconsumériste qui détruit l’habitat des espèces vivantes et de l’espèce humaine
 
  • Pendant des siècles les hommes ont construit l’infériorité des femmes
 
  • Le sexisme n’est pas un problème de femmes mais un problème d’hommes. Ce sont eux les responsables, c’est donc à eux de le résoudre.
 
  • Très souvent on demande aux gens victimes de discrimination de trouver des solutions.
TOUTES LES INFOS SUR WWW.ALTALEGHJE.COM